Insert et poêle à bois : quelles différences ?

Que ce soit un insert ou un poêle à bois, ce sont des modèles de chauffage efficace qui fonctionnent au bois ou bûches tout en optimisant la viabilité dans une maison pendant la saison d’hiver. Ces deux types de chaudières ont connu une nette amélioration ces cinq dernières années. Découvrez tout ce qui les différencie dans cet article!

Différences sur la forme

Le design d’une chaudière est actuellement très important tout comme sa performance énergétique. Le poêle à bois et l’insert sont souvent installés dans le salon pour que tous les membres de la famille puissent jouir ensemble du confort qu’ils apportent. Leur aspect esthétique est de ce fait essentiel pour qu’ils puissent se fondre facilement dans la décoration.

En effet, un poêle à bois prend trop de place par rapport à un insert, mais il peut être décliné en plusieurs styles, que ce soit plutôt traditionnel, contemporain ou encore scandinave. Il est à noter que ce modèle de chauffage est également disponible sous toutes les formes (carrés, ovales, rectangulaires ou cylindriques). Pour faciliter le rangement des bûches, il peut être doté d’un espace assez grand.

L’insert à bois quant à lui est installé dans une cheminée à foyer ouvert déjà existante. Cependant, il nécessite parfois un habillage s’il y a de l’espace non comblé. Il peut être proposé avec la finition souhaitée, que ce soit une finition traditionnelle ou contemporaine.

Différences de performance

Le rendement des chaudières à bois s’est amélioré de manière considérable depuis quelques années grâce à l’effort et au travail des spécialistes. Que ce soit un poêle ou un insert à bois, l’appareil est noté de 1 étoile jusqu’à 7. Les 3 dernières étoiles, c’est-à-dire le 5, 6 et 7, bénéficient d’une aide financière.

Le rendement d’un poêle ressemble de près à celui d’un insert. Un modèle très performant et une installation réalisée par un professionnel comme Lanzibois permet d’atteindre un rendement d’environ 90%. Pour l’émission de polluant dans l’atmosphère, les deux appareils sont identiques.

Un insert peut aujourd’hui atteindre un rendement d’environ 75% alors qu’il ne pouvait même pas dépasser la barre de 50% il y quelques années. En combinaison avec une cheminée à foyer ouvert, il peut égaler le rendement fourni par un poêle à bois.

Différence au niveau du prix

Un poêle à bois coûte entre 900 et 3000 euros et ce prix peut varier selon les matériaux qui le composent. Ce tarif peut également être influencé par les fournitures et les services annexes. C’est le cas pour un besoin d’isolation, de chapeau, de tubage ou encore d’une amenée d’air. Avec l’installation, Le tarif avoisine les 4500 euros et peut être encore plus élevé si la réfection du plafond et des murs est nécessaire.

En effet, un insert seulement coûte quant à lui entre 1000 et 3200 euros selon les matériaux et le volume du chauffage. D’ailleurs, le nombre des vitres influence beaucoup le prix de ce modèle de chaudière et l’installation varie selon les équipements à poser. Si, durant la pose, un débistrage du conduit ou un habillage est nécessaire, le tarif peut augmenter rapidement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *