Comment choisir une tarière thermique ?

Une tarière thermique est une machine permettant de creuser des trous. Cet appareil est utilisé lors de la plantation d’arbres ou la mise en place de clôtures. Ce dispositif est doté d’une mèche servant à l’équipement pour perforer la terre. La sélection d’une tarière thermique dépend généralement de son usage. Afin d’y voir plus clair, cet article va vous guider pour dénicher un meilleur article.

Critères à savoir avant d’acheter une tarière thermique

Le consommateur doit insister sur la puissance de la tarière thermique. Un accessoire doté d’une intensité élevée peut creuser plus rapidement. Avant de savoir quelle tarière thermique acheter, le client devra bien étudier ses réels besoins, car la sélection de la puissance se rapporte sur la nature des travaux à effectuer. Un appareil disposant d’une grande capacité est adapté pour les gros œuvres. Il est nécessaire d’employer une tarière thermique de 2000 W pour creuser des trous de fondation pour poteaux par exemple. En privilégiant ce critère, vous pouvez forer n’importe quel type de sol.

Concernant le poids de la machine, il joue un rôle crucial au niveau de l’utilisation de l’engin. Pour profiter d’un confort d’usage, il est conseillé de choisir une tarière légère. La manipulation de cet accessoire ne doit en aucun cas exiger un effort physique. Actuellement, ce genre d’appareil pèse entre 8 et 11 kg en général.

Autres conseils avant de choisir une tarière thermique

Le système de protection d’une tarière thermique ne doit pas non plus être négligé. Pour garantir votre sécurité pendant le maniement de l’appareil, il est conseillé de choisir un modèle doté d’un processus de débrayage automatique. Ce dernier consiste à stopper la rotation de la mèche en cas d’obstacle. Une tarière thermique disposant d’un poignet antivibration offre également à l’usager un meilleur confort pendant le travail.

À propos des forets, ces éléments jouent un rôle essentiel pendant la perforation. Les diamètres variés des vrilles permettent de creuser des trous de différents contours. Ces paramètres se situent généralement entre 80 à 300 mm.

Pour terminer, il existe deux types de motorisation d’une tarière. Pour les modèles à 2 temps, leur puissance est limitée. Concernant celles qui sont dotées d’un moteur à 4 temps, elles s’allument plus vite même si cette dernière a été mise en repos à long terme.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *