Chaussures de sécurité : un indispensable pour mieux se protéger au travail

Les blessures au niveau des pieds représentent environ 7% des accidents dans de nombreuses entreprises. D’où l’importance du port des chaussures de sécurité. Ces équipements permettent de prévenir les plaies, les lacérations ou encore les fractures. En savoir plus dans l’article qui suit.

Comment bien choisir ses chaussures de sécurité

Toutes les sociétés doivent tenir compte de l’importance de la sécurité des ouvriers au travail. Parmi d’autres, il est obligatoire de porter des chaussures de sécurité de qualité. Tout comme l’indique leur nom, ces dernières servent à protéger les salariés contre les différents types de risques liés à leur environnement. Le port de ces équipements est indispensable dans de nombreuses entreprises selon leur activité. Avant de les choisir, il est important de connaître dans quelles circonstances ils vont être utilisés. En effet, ils doivent s’adapter à la mobilité des employés, à la condition climatique sur le lieu du travail et surtout aux types de dangers encourus.

Bien sûr, la protection des pieds est un critère déterminant lors du choix des chaussures de sécurité. Cependant, il est également important de s’assurer que les salariés soient tout à fait à l’aise durant les heures du travail. Ainsi, le confort ne doit pas être pris à la légère. Si les porteurs sont amenés à marcher tout au long de la journée, un équipement léger est à adopter. En outre, le matelassage notamment au niveau de la cheville permet de prévenir une pression répétitive du cuir pour les utilisateurs qui se mettent souvent à genoux. Trop serrées, les chaussures peuvent poser des problèmes d’écrasement du pied ou de la circulation sanguine. Trop grandes, elles peuvent être inconfortables à porter. Ainsi, il convient de choisir la bonne taille. Plus d’informations sont disponibles sur le site chausspro.

Zoom sur le marquage normatif des chaussures de sécurité

La mise sur le commerce des chaussures de sécurité est encadrée par la norme EN ISO 20345. Cette dernière garantit une protection efficace des pieds contre la chute d’objets et offre d’autres protections selon les besoins et les exigences du poste de travail. En effet, certains métiers peuvent réclamer un niveau d’absorption d’eau un peu plus élevé ou encore une certaine capacité d’énergie au talon. Ainsi, ce type d’équipement comporte de nombreuses caractéristiques représentées par différents sigles suivant le terme EN ISO 20345. Il existe alors des chaussures de sécurité EN ISO 20345 S1, EN ISO 20345 S1P, EN ISO 20345 S2 et EN ISO 20345 S3.

Les équipements S1P ont un profil qui s’apparente plutôt à un basket d’intérieur. Ils s’utilisent dans un environnement propre et sec avec un faible risque d’humidité. C’est, entre autres, le cas des métiers du second œuvre, transport, maintenance, logistique, industrie propre, etc. Les dispositifs portant la mention S2 ressemblent à un mocassin sans lacet et sans semelle anti-perforation. Équipés d’une tige hydrofuge, ceux-ci conviennent parfaitement à un usage dans le milieu agro-alimentaire et la chimie. Pour ce qui est des chaussures de sécurité S3, celles-ci offrent une réelle résistance répondant aux exigences d’une utilisation extérieure comme dans les chantiers sur sol rocheux ou encore en milieux intérieurs humides et salissants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *