Comment bien choisir sa plateforme individuelle de travail ?

Les plateformes individuelles de travail sont des équipements conçus pour garantir la sécurité des travailleurs lorsqu’ils doivent intervenir à une hauteur peu élevée. Comment bien les choisir ?

Dans quel contexte utiliser une plateforme individuelle de travail ?

L’usage d’une plateforme individuelle doit se faire pour la réalisation d’un travail à moins de 5 m de hauteur tout au plus.

Pourquoi ? Parce que les 2/3 des chutes de hauteur au travail se produisent à moins de 3 m. Il convient donc de sécuriser ces postes d’où l’utilisation de tels équipements de protection.

Comment choisir sa plateforme individuelle de travail ?

Divers critères doivent être retenus pour faire le bon choix :

  • Le type de plateforme :

Il faut distinguer la plateforme individuelle roulante (PIR) de la plateforme individuelle roulante légere (PIRL).

Le choix entre les deux dépend du type de travail à réaliser et la hauteur de travail nécessaire. C’est sur ce dernier point que ces deux dispositifs diffèrent le plus puisque si les PIR peuvent atteindre jusqu’à 2, 5 m de hauteur de plancher, les PIRL n’atteignent qu’1, 5 m. Ces derniers, du fait de leur légèreté sont toutefois moins encombrants et ils sont plus adaptés si vous devez opérer dans un espace assez étroit.

  • La hauteur de travail :

Pour obtenir la hauteur de travail, il faut ajouter, théoriquement, 2 m à la hauteur de plancher.

La hauteur de plancher équivaut à la hauteur de la plateforme, c’est-à-dire, le niveau des pieds une fois qu’on sera sur la plateforme. A cette hauteur il suffit ensuite d’ajouter 2 m pour obtenir la hauteur de travail.

2 m n’est qu’un chiffre théorique puisqu’on estime que c’est la hauteur qu’un ouvrier peut atteindre avec les bras levés.

  • Les caractéristiques de chaque modèle :

Il existe différents modèles de plateforme de travail comme ici, mais en général, ils sont pourvus des mêmes éléments de base à savoir :

  • L’échelle de quelques marches qui permet de monter jusqu’à la plateforme : cette dernière peut être équipée ou non d’une rampe de sécurité
  • Les stabilisateurs qui varient selon la fonction et la hauteur de la plateforme
  • Une plateforme : c’est là que le travailleur va pouvoir se tenir debout en toute sécurité pendant qu’il réalise son travail. Cette plateforme a une surface maximale de 50 x 50 cm et n’est destinée que pour un seul travailleur. Elle est entourée de garde-corps d’une hauteur d’1 m avec une sangle de sécurité. On peut également y trouver une plinthe et la hauteur de la plateforme peut être réglée selon les modèles
  • Une embase composée de roues pivotantes et escamotables sous le poids du travailleur. Cette partie peut également être munie de pieds réglables
  • Une articulation : la PIR et la PIRL sont généralement pliables

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *