Comment faire une chape bien lisse pour la maison

Vous souhaitez vous débrouiller seul pour poser votre chape de ciment? Pas de souci, vous n’avez pas à être un maçon chevronné pour le faire. Nous vous proposons exactement les étapes à suivre pour vous guider dans votre autoconstruction.

Il est toujours indispensable d’avoir des connaissances sur des travaux d’autoconstruction. En complément à votre savoir-faire, réunissez les bons matériels. Néanmoins, vous aurez besoin de suivre une méthode rigoureuse comme suit:

Préparer le support

En premier lieu, il vous est nécessaire de bien nettoyer et dégager le sol avant d’accomplir une chape. Et comme vous utiliserez sûrement différents équipements, prévoyez un peu de place pour les disposer pas loin du chantier.

Comme le conseil ce blog déco : “Une chape bien lisse de ciment se fait 10 jours après la pose de la dalle au minimum. Voire même plusieurs semaines après les travaux sur certains chantiers”.

Juste un rappel, le sol a besoin d’être agréablement proportionné avant la réalisation d’une chape. Au passage, pensez également à humidifier le sol.

C’est vraiment important, car toute dissymétrie du sol peut engendrer de mauvaises conséquences sur la planéité de votre chape.

Prendre de mesures

Avant d’effectuer votre charpe, prenez vos mesures afin de délimiter la hauteur requis pour votre sol, puis mettez des repères à l’ensemble des murs avec un trait bien droit. Servez-vous d’une règle en aluminium et un niveau à bulle à cet effet.

Attentions aux portes et ouvertures

Lorsque vous prenez vos mesures, surtout prenez en compte la hauteur du futur revêtement de sol et l’épaisseur de l’isolant.

Mettez-vous en tête que ces mesures sont très élémentaires puisqu’elles vont garantir la réussite de votre chape ou non. Et tant que vous y êtes, assurez-vous que la future chape ne provoquera pas une quelconque blocage à l’ouverture des portes.

Préparer la pièce

Posez et fixez votre bande de désolidarisation périphérique le long du mur tout en vous repérant  au trait que vous avez déjà marqué auparavant. Faites-le avec beaucoup de soin pour ne pas outrepasser ce trait.

Ici, la bande périphérique va tenir le rôle d’assemblage de dilatation entre le mur et la chape dans le but d’éviter les fissures et la distorsion.

Dès que la bande périphérique est immobilisée, placez un film polyane sur le sol. Ce dernier permet d’empêcher les remontées d’humidité tout en limitant les risques de fissures.

La pose de la chape en ciment

Enfin, c’est le moment de disposer votre chape. Tout d’abord, prenez un peu de temps pour préparer votre mortier. Employez une bétonnière identiquement comme lors d’une préparation d’un béton, et ne faites pas d’erreur sur les quantités nécessaires, calculez les bien.

Calcul pour doser le béton

Le calcul n’est pas compliqué: Largeur de la pièce (en mètres) * longueur de la pièce (en mètres) * Épaisseur de la chape (en mètres) = volume de chape nécessaire (en mètres cubes). Après, comptez un mètre cube de sable et environ 300 kg de sac de ciment par mètre cube de chape utile.

Protéger et délimiter l’espace

Commencez par poser des lattes en bois tout au long de la pièce, et mettez-y un mètre d’intervalle l’une de l’autre pour vous servir d’appui au cours des travaux. Appliquez un peu de mortier sur les lattes pour leur supporter, de manière à représenter la hauteur du sol quand le travail sera terminé.

Déroulement

Vous allez pouvoir couler votre chape lorsque les lattes sont prêtes. Lancez-vous en premier par le côté opposé à la porte, tout en laissant un point de sortie.

À l’aide des lattes en bois, vous pouvez toujours vous déplacer dans la pièce. Vous allez les enlever petit à petit après la réalisation de la chape. Dès que vous ôtez une latte, n’oubliez pas de recouvrir son emplacement d’avant avec un peu de ciment.

Servez-vous de votre taloche et votre truelle pour lisser et niveler la surface de votre chape.

Si vous désirez une chape bien dure pour votre pièce ou pour votre maison, moirez-la pendant la pose.

Retenez bien que la chape de ciment se réalise en une seule fois… la retouche n’est pas possible!

Sécher la chape

Une fois que vous avez coulé votre chape, il est impératif que vous attendiez une semaine par centimètre de chape avant que vous puissiez vous y déplacer à nouveau. Il vous faudra peut-être même plusieurs semaines pour laisser sécher des chapes de ciment très pâteux.

Faites attention de ne pas négliger le temps de séchage, pour éviter tout risque d’abîmer la chape de ciment. Le séchage joue un grand rôle sur la réussite de votre travail, donc laissez-lui le temps de se fixer correctement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *