Installation et rénovation de toiture : trucs et astuces pour bien choisir sa couverture

Lors de la toute première installation de la toiture, ou avant de procéder à une rénovation de celle-ci, le choix de la couverture doit se faire après une longue réflexion. En cas de précipitation, vous pouvez acheter une couverture inadaptée ou de mauvaise qualité et qui entrainera plus tard la détérioration des autres parties de votre maison, outre les soucis relatifs la défaillance de l’isolement ou à l’étanchéité du toit.

Des couvertures classiques pour les traditionalistes

Les couvreurs entendent par couvertures classiques, celles qui ont été installées sur les maisons anciennes qui ont déjà fait leurs preuves depuis des siècles. La tuile est sans aucun doute la plus classique des couvertures qui peuvent encore être installées sur les toitures. Fabriquée à partir de la terre, la tuile est cuite avant sa mise en vente sur le marché. Aujourd’hui, de nombreux propriétaires n’hésitent pas à installer la tuile en guise de couverture et ils ont raison puisque ce matériau est réputé non seulement pour sa robustesse, mais aussi pour sa longévité : comptez 50 à 100 ans avant de procéder au remplacement total de la toiture en tuile si vous l’entretenez convenablement.

À côté de la tuile, vous pouvez aussi trouver l’ardoise. La toiture en ardoise est indémodable. Au fil des siècles, aucun autre matériau n’arrive à le remplacer. Bien que son installation, au départ, était spécifiquement réservée pour les immeubles implantés dans les montages, la couverture en ardoise a gagné le cœur de nombreux propriétaires dans les autres régions. L’engouement pour la couverture en ardoise s’explique avant tout par sa grande résistance aux aléas climatiques. Du fait qu’elles sont obtenues à partir de la roche de schiste, les couvertures en ardoise atteignent facilement les 100 ans voire plus. En plus de cela, les ardoises ne nécessitent pas d’entretiens particuliers. Un lavage et un démoussage réguliers effectué par un expert dans ce domaine comme ce couvreur expérimenté dans le 77 suffisent largement pour assurer la durée de vie de votre couverture en ardoise.

Il faut toutefois remarquer que les tuiles et les ardoises sont assez coûteuses lors de leur installation. Prévoyez entre 60 à 95 euros le mètre carré en fonction de la qualité des matériaux que vous voulez acheter.

Les couvertures dites modernes

Il existe de nombreuses couvertures modernes sur le marché, mais les principaux sont celles en zinc et celles ondulées. La couverture en zinc est l’une des plus populaires aujourd’hui même si l’usage de ce matériau est assez récent. À la fois économique et résistante, la toiture en zinc peut atteindre les 40 ans avant d’être remplacée. Selon les couvreurs, ce matériau est l’une des plus faciles à travailler, mais aussi l’une des plus légères. Travailler ce matériau ne nécessite pas non plus une connaissance technique particulière. L’attention de l’opérateur doit seulement porter sur la qualité du traitement du zinc. Facilement oxydable, il doit être traité préalablement à son installation.

La toiture végétale est aussi une option qui s’offre à vous si vous êtes un adepte de la toiture moderne et que vous êtes en même temps un écologiste convaincu. Bien qu’il soit découvert il y a plusieurs millénaires dans les pays scandinaves, l’éco toit n’a été démocratisé en France que depuis peu. La toiture végétale se traduit par l’aménagement de ce dernier de manière à ce que des plantes y poussent. La toiture végétalisée est réputée pour la qualité de son isolation thermique et sonore.

Pour des besoins spécifiques, notamment si vous devez couvrir le toit d’un atelier ou d’une usine, vous pouvez opter pour le bardeau bitumé ou la tôle ondulée. Le bardeau bitumé est ininflammable, c’est son principal avantage en plus de sa grande imperméabilité. La tôle ondulée, elle, est peu couteuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *