Quels sont les intérêts d’une toiture végétalisée

La toiture végétalisée, comme son nom l’indique, est une technique qui consiste à recouvrir de plantes le toit. Il s’agit d’un procédé nécessitant un substrat avant d’y planter des végétations. À part le côté esthétique, ce style de toiture offre d’autres avantages. La toiture végétale permet d’économiser de l’énergie, de favoriser l’isolation tant phonique que thermique de votre habitat, et de protéger l’environnement.

Pourquoi une toiture végétale ?

La première raison qui pousse les gens à opter pour une toiture végétalisée est l’aspect esthétique de la maison. Une toiture couverte de fleurs est indéniablement agréable à regarder. D’autant plus que vous pouvez sélectionner les espèces à y être cultivées et selon le design que vous souhaitez. En effet, la toiture végétalisée est personnalisable.

Mais outre ce côté esthétique, la question écologique est également prise en compte. Le toit végétalisé constitue une alternative, par excellence, des espaces verts qui restent insuffisants en milieux urbains. Il contribue à restaurer et à protéger l’environnement en apportant son lot d’oxygène entre autres. Agissant comme un écosystème, elle est capable de retenir la plupart des saletés dans l’air et diminuer l’émission de gaz carbonique. Une véritable toiture vivante, elle permet ainsi de mieux protéger votre toiture des agressions de l’environnement. La demande croissante de maisons écologiques dont font partie les toitures végétales est donc dérivée non seulement du goût des propriétaires, mais par souci de l’environnement.

Ensuite, la terrasse végétale offre une isolation thermique satisfaisante. Elle permet d’optimiser celle-ci en diminuant les températures durant les périodes de chaleur et en l’augmentant pendant les saisons hivernales. Végétaliser la toiture ne fait que renforcer son rôle de protection contre les intempéries. La toiture végétale constitue également une isolation phonique de qualité, car elle diminue les bruits de 50 décibels selon les études menées sur ce sujet.

Enfin, en choisissant une terrasse végétale, vous renforcez l’étanchéité de votre toiture, car celle-ci a une capacité d’absorption pouvant atteindre jusqu’à 75 % des eaux de pluie. Ce qui vous permet d’avoir une économie sur le budget à allouer au traitement de l’eau. Et sur le long terme, ce type de revêtement de toiture a une durée de vie presque égale à une couverture classique. Pour des renseignements supplémentaires, adressez-vous à un professionnel tel que ce couvreur dans le 06.

Les formes de terrasse végétale

Il existe trois types de toiture végétalisée et chacun a ses propres avantages et inconvénients. Le premier est l’éco toit végétal intensif. Ses points forts sont sa facilité d’installation et son prix se situant entre 20 et 60 euros le mètre carré, son poids très faible étant donné qu’il ne vous faut que 4 à 15 cm de substrat et sa facilité d’entretien. En outre il faut préciser que ce premier type de toiture végétalisée favorise l’évacuation de l’eau de pluie. Son point faible, par contre, est le fait qu’il vous sera impossible de l’aménager si vous vous souhaitez avoir un espace récréatif.

Le second type de toiture végétale est la toiture intensive. Nécessitant un support très résistant capable de supporter un poids très lourd, de l’ordre de 1 tonne par mètre carré et des substrats de 1 mètre d’épaisseur, l’éco toit intensif permet la plantation d’arbres fruitiers, de gazon, et bien d’autres. Ce second type de toiture végétale requiert un entretien intensif et régulier pour être viable. En plus de cela, vous devez prévoir un budget conséquent pour son installation puisque cette opération est évaluée entre 130 et 300 euros au minimum, le mètre carré.

Le jardin léger ou toiture semi-intensive est le troisième type de toiture végétale. Se situant entre les deux premiers systèmes, cette version intermédiaire est recommandée si vous avez une toiture en pente limitée à 15 degrés. Moins facile à entretenir que celle de type intensif, la toiture semi-intensive nécessite un budget se situant entre 60 et 120 euros le mètre carré.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *