Les systèmes électriques hors-réseau, mythe ou réalité ?

Un peu d’histoire

Dans les années passées, les systèmes et appareils mécaniques des maisons hors réseau étaient très différents des maisons typiques raccordées au réseau. La production d’électricité était extrêmement difficile et coûteuse à l’échelle de la maison, de sorte que l’électrification était beaucoup moins importante. Au lieu de cela, les maisons hors réseau utilisaient d’autres technologies comme les poêles à bois, les lampes à kérosène et les appareils fonctionnant au propane. 

Deux tendances ont permis le développement de l’électrification des habitations. Premièrement, le prix des équipements de production et de stockage de l’énergie solaire chute rapidement, et il est désormais possible d’avoir un approvisionnement régulier en électricité dans une maison pour un coût raisonnable.

La deuxième tendance est l’augmentation importante de l’efficacité de tous les appareils électroniques utilisés dans nos foyers. Les appareils électroménagers et autres appareils électroniques normaux, à haut rendement, souvent homologués, n’utilisent aujourd’hui qu’une fraction de la puissance de leurs prédécesseurs.

Le chauffage

Mettez toutes ces tendances ensemble, et il est désormais possible d’utiliser tous les produits disponibles dans les magasins traditionnels, à condition de choisir les options les plus efficaces. La seule chose qu’il est difficile de faire avec l’électricité dans une maison hors réseau est le chauffage. Qu’il s’agisse du chauffage domestique, du chauffage de l’eau, de la cuisinière ou du sèche-linge, tous ces appareils sont des consommateurs d’énergie et ne sont pas abordables dans les maisons hors réseau d’aujourd’hui.

Charlie, propriétaire d’une ferme semi-autonome dans la Loire nous raconte. « Dans notre cas, nous utilisons du propane pour faire la plupart de ces travaux lourds (bien que j’espère éliminer le propane à un moment donné dans l’avenir). Nous avons une cuisinière au propane, l’un des modèles de base qui était disponible. Notre unité a 5 brûleurs sur le dessus, et des brûleurs au propane à la fois au bas et au haut du four. Cette unité nécessite un peu d’électricité pour fonctionner pleinement. La cuisinière est équipée d’étincelles électroniques pour allumer les brûleurs, mais ceux-ci peuvent être allumés avec une allumette ou un briquet s’il n’y a pas de courant. Le four, cependant, nécessite une alimentation plus importante et plus constante, car un élément chauffant reste allumé en permanence lorsque le four chauffe. Je n’ai pas pu trouver la puissance exacte de l’élément chauffant du four, mais je pense qu’elle est d’environ 200 ou 300 watts. Il aurait permis d’économiser un peu d’électricité s’il y avait une veilleuse ou une étincelle à l’intérieur du four, mais ces modèles sont plus difficiles à trouver. »

Réfrigérateur

Un réfrigérateur est l’un de ces équipements modernes dont il serait très difficile de se passer. Et avec les aliments réfrigérés et congelés, il n’est pas possible de couper le courant en votre absence, à moins de tout vider.

Comme mentionné plus haut, on peut faire fonctionner un réfrigérateur au propane, mais ces appareils laissent à désirer par rapport à un réfrigérateur classique. Heureusement, on peut produire suffisamment d’électricité pour faire fonctionner un réfrigérateur. Il y a quelques réfrigérateurs qui ont une consommation électrique aussi faible que 350 kWh/an (moins de 1 kWh/jour), mais ils sont un peu petits pour une famille.

Lave-vaisselle

Nous n’avons pas tous besoin d’un lave-vaisselle, mais c’est un confort non-négligeable. Un modèle de lave-vaisselle économique peut consommer 260 kWh/an. Il faut généralement le faire fonctionner que lorsqu’il est plein, et il nécessite environ 1 kWh par charge de vaisselle lavée lorsqu’il fonctionne en mode « éco ». C’est l’un des modèles les plus efficaces disponibles.

Le lave-linge

Les laveuses à chargement frontal ont tendance à être plus performantes que les modèles à chargement par le haut, et offrent un avantage supplémentaire : un cycle d’essorage plus puissant. En tournant à plusieurs milliers de tours/minute, la grande majorité de l’eau est extraite des vêtements avant même qu’ils ne sortent de la machine. Cela permet un séchage à l’air très rapide, suspendu soit à l’extérieur sur une corde, soit dans la maison sur des étagères. Il ne serait pas utile d’essayer d’ajouter un séchoir car les appareils électriques consomment trop d’électricité, les séchoirs à gaz sont plus chers, et nous faisions déjà la plus grande partie du séchage par le cycle d’essorage à grande vitesse.

Gestion et purification de l’air

Dans toute maison hermétique, il faut prévoir une ventilation. Dans les maisons plus anciennes et plus humides, beaucoup d’air s’infiltre et s’échappe par de petites fissures autour des joints, des fenêtres et des portes, mais avec les nouvelles constructions à haut rendement, il y a un fort risque que l’air devienne vicié. Les maisons devenant très étanches, vous aurez besoin d’une ventilation mécanique.

Nous vous conseillons d’opter pour un ventilateur à récupérateur de chaleur (VRC), qui sert deux objectifs. D’abord, le VRC fait circuler l’air vicié hors de la maison tout en faisant entrer de l’air frais. Toutes sortes de gaz peuvent s’accumuler à l’intérieur des maisons, qu’il s’agisse de la cuisson, des dégagements gazeux des matériaux ou même de la simple habitation humaine, et ces gaz sont évacués vers l’extérieur lors de l’apport d’air frais. Deuxièmement, un VRC échange la chaleur de l’air de ventilation avec l’air entrant dans un échangeur de chaleur.

Puisque nous évoquons le sujet du renouvellement de l’air de votre logement, au détour de nos recherches nous sommes tombés sur un tout nouveau système de ventilation mécanique double flux sans conduit (que vous pouvez découvrir sur vmc2flux.fr) facile à intégrer et performant qui a attiré notre attention depuis quelques années. Pour retirer les limites techniques que représente le déploiement d’un réseau de conduits de renouvellement d’air dans les pièces du bâtiment, ce système de vmc monopoint innovante est un caisson totalement autonome et hygroréglable. Ce système de vmc double flux dépourvu de conduit de dernière génération est en plus un achat écologique car l’unité permet même de très bons rendements en terme d’énergie puisque la VMC double flux est dotée d’un échangeur de chaleur en céramique dans le caisson. En hiver, l’air ambiant de la pièce extrait par le moteur au sein du caisson est ainsi passé dans le tube de VMC et communique ses calories à un échangeur thermique. Lorsque le le moteur s’inverse, à intervalles de 1 minute environ, l’air neuf venant de l’extérieur est préparé avant d’être diffusé dans la maison.

Vmc décentralisée (sans gaine)

L’éclairage

Au cours des 3-4 dernières années, l’éclairage a connu un changement radical, les technologies LED étant devenues compétitives par rapport aux fluorescents compacts et aux incandescents qui existaient auparavant.

Bien qu’elles soient encore un peu plus chères que ces autres choix, les LED durent beaucoup plus longtemps (souvent environ 20 ans selon les estimations) et ne consomment qu’une fraction de l’énergie. Nous installons tous les éclairages LED pour réduire au minimum la consommation d’électricité. Une partie de l’éclairage est constituée de luminaires spécialisés, mais la plupart sont des ampoules à vis ou à broches, et cela n’était qu’un peu plus cher que les autres options disponibles. Lorsque vous allumez la maison la nuit, la charge totale d’éclairage dépasse rarement 100 watts.

Chauffe-eau

On peut opter pour une chaudière avec un ensemble de boucles de chauffage qui se détachent, et une de ces boucles va à l’intérieur du réservoir d’eau. Un échangeur de chaleur composé d’un ensemble de serpentins en cuivre contenant le glycol chauffé transmet la chaleur à l’eau domestique contenue dans le réservoir. Comme cette installation utilise une chaudière relativement puissante pour chauffer l’eau, elle est en fait capable de fournir de l’eau chaude en continu pour des activités telles que le bain. Le chauffe-eau est configuré pour avoir la priorité sur le chauffage des locaux, de sorte qu’il y a toujours une bonne réserve d’eau chaude.

Système téléphonique et internet

Alors qu’il était intéressant de ne pas avoir de téléphone ou d’internet cpour quelques économies, ce n’était pas pratique. Si votre travail dépend de la connexion à Internet et qu’il est souvent important de pouvoir passer des appels téléphoniques, ne négligez pas ce point. La bonne nouvelle, c’est que les systèmes de téléphonie et d’internet combinés nécessitent moins de 10 watts pour maintenir une connexion constante et de haute qualité.

Pour améliorer la réception du téléphone portable, vous pouvez mettre en place un amplificateur de signal cellulaire qui se compose de plusieurs parties. Tout d’abord, il y a une antenne montée à l’extérieur de la maison qui est pointée vers la tour cellulaire la plus proche. À partir de cette antenne, un câble coaxial est introduit dans la maison et passe dans un amplificateur de signal cellulaire, qui est un boîtier de la taille d’un modem typique. Celui-ci est ensuite connecté à une antenne intérieure. Lorsqu’on utilise un téléphone portable, le signal est reçu par l’antenne intérieure, passant par l’amplificateur et l’antenne extérieure pour communiquer avec la tour de téléphonie cellulaire. Ce système fonctionne en fait très bien, amenant le signal d’une antenne si faible que les appels ne peuvent souvent pas se connecter, jusqu’à un signal très fort (5 sur 5 barres de réception répertoriées sur le téléphone).

Pour avoir une connexion Internet performante, connectez un modem cellulaire. Celui-ci fonctionne comme n’importe quel autre modem, mais au lieu de se connecter par les fils du téléphone ou du câble, il communique sur le réseau cellulaire comme un smartphone. Votre fournisseur de téléphonie local a probablement un « plan familial » pour le partage des données, cela peut être pratique. Les données sont plus chères de cette façon que par une connexion câblée, mais tant que vous n’utilisez pas le réseau pour des activités à haut débit comme la diffusion vidéo en continu, cela fonctionne très bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *